La Belle Personne

« La belle personne » est un film de jeunesse (2008). (Alerte Spoiler – toute l’histoire est racontée ici). L’histoire commence avec Junie, une jeune fille qui arrive à un lycée à Paris. Elle a perdu sa mère récemment et elle habite avec son cousin Matthias, aussi un étudiant au lycée. Elle assiste à des classes. On perçoit immédiatement qu’il y a un instituteur d’italien, de Nemours, un jeune homme beau et un séducteur et des étudiantes et des institutrices !!

Un jeune homme qui s’appelle Otto tombe amoureux de Junie, et après un peu d’hésitation, il se dit amoureux d’elle. Elle lui donne des baisers, et demande qu’il lui reste fidèle. Or, personne  ne sache que de Nemours lui aussi est tombé amoureux de Junie. De Nemours rompe avec toutes ses maitresses, institutrices ou étudiantes, sans explications.

Matthias, le cousin de Junie, est gai, et il est poursuit par un jeune homme dont il n’est pas amoureux. Matthias aime un autre jeune homme et il écrit une lettre d’amour ni adressée ni signée, mais indiscrète, qui tombe dans les mains de tout le monde, mais que tout le monde pensent ait tombé de la poche de l’instituteur,  de Nemours. L’amant de Matthias demande à l’instituteur de réclamer la lettre à Junie, qui était la dernière d’avoir lu la lettre. Mais il demande que de Nemours dise que la lettre est vraiment de lui-même, d’éviter l’embarras pour Matthias. C’est ce que de Nemours consent à faire. Mais Junie dit qu’elle a déchiré la lettre. Alors elle, l’amant de Matthias, et l’instituteur récrivent la lettre en effet. L’histoire passe en avant.

Le jeune homme qui n’est pas aimé de Matthias, qui n’était pas convaincu par cette fausse histoire de la lettre, attaque Matthias et lui blesse avec des ciseaux. La police l’arrête, mais il est relâché peu après.

Junie déclare à Otto qu’elle va partir, parce qu’elle a peur de quelqu’un. Otto n’accepte pas cette histoire. Elle explique finalement qu’elle a peur de tomber amoureuse d’un homme, qu’elle ne nomme pas. Elle lui donne un petit livre et invite franchement des caresses d’Otto. Le lendemain Junie reste absente de la classe d’Italien. Otto demande à un autre ami d’espionner à Junie. Il voit Junie et de Nemours parlant ensemble. Cet ami stupidement donne à Matthias un rapport assez inexact que de Nemours et Junie s’embrassaient.

Le lendemain matin Otto se suicide en sautant d’un balcon à l’école. L’instituteur d’Italien donne sa démission en effet, afin de faire ses attentions à Junie. Mais elle, amoureuse de lui mais craignante son infidélité, décide à fuir la situation. C’est la fin.

C’est fondé en partie sur une ancienne histoire attribuée à Mme de Lafayette, « La princesse de Clèves. »

Dirigé par Christophe Honoré

Junie – Léa Seydoux

Nemours – Louis Garrel

Otto – Grégoire Leprince-Ringuet

Advertisements

3 thoughts on “La Belle Personne

  1. Eh bien, c’est là un bel exercice de style. Je n’ai pas vu ce film mais, personnellement, je n’aime aucun des trois acteurs. Par contre, il y eut un très beau film tiré du roman de madame de Lafayette avec Jean Marais et Marina Vlady, sublime en princesse de Clèves dans les années 70.

  2. Merci Armelle de votre commentaire. Vous savez bien exactement pourquoi j’ ai écrit cet exercice. D’abord je pense que je chercherais le livre. Ce n’est pas facile à trouver des films étrangers…

  3. I can’t respond in French, but I wanted to say that could actually read a fair amount of your article! And I would be interested in viewing the film.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: